L’étude posturale en cyclisme : bien régler sa position sur son vélo

étude posturale cyclisme

Vous cherchez à optimiser votre position sur le vélo afin de vous sentir mieux et d’améliorer vos performances ? Vincent Blondeau, spécialiste de l’ergonomie en cyclisme, nous présente son concept Mécacote et sa philosophie concernant l’étude posturale du cycliste.

Présentation

De 1970 à 1975 j’ai couru en FFC plus souvent en toutes catégories car le risque de chute était vraiment moins important qu’en 3. Mes partenaires s’appelaient Duclos Lassalle, Dominique Arnaud, les frères Dolhats, Guy Bloy de Pau, Desbieys de Mimizan, Ossun de Pau, Richard Vezzoli de Mont de Marsan, Lauroua d’Orthez, …
En 1996 j’ai repris le vélo pour faire une compétition (alors que celui-ci était au clou depuis 1975) et cela a été la piqûre de rappel. C’était un duathlon relais mixte et nous avons fini sur le podium. Il n’en fallait pas plus pour que je m’intéresse de nouveau au cyclisme que j’avais abandonné pour la pelote basque en place libre ou en trinquet.
En lisant les revues de l’époque j’avais noté que les études posturales existaient et qu’il y avait deux méthodes pour régler sa position sur le vélo : les statistiques et une étude en Laboratoire (AA). Comme je n’étais d’accord ni avec l’une ni avec l’autre j’ai donc créé mon concept « Mécacote ».

Pour moi,  « la bonne position du cycliste » sera celle qui lui permettra de pratiquer son sport (ou son activité cycliste) sans autres douleurs que celles engendrées par l’intensité de l’effort.
« Toute douleur est anormale et doit être traitée comme telle. »
En fait, le cyclisme étant un sport « dur », les cyclistes pensent qu’avoir des douleurs est une chose normale. C’est totalement faux et l’amélioration de la performance passe par la possibilité de poursuivre les efforts plus longtemps sans douleur.

 

L’étude posturale permet :

1 –  D’éliminer les contractures musculaires lombaires et cervicales
2 –  D’éliminer le feu aux piedsrecul selle mesure
3 –  D’éliminer les tendinites
4 –  De favoriser le confort et le rendement
5 –  De permettre le meilleur aérodynamisme nécessaire à la performance
6 –  D’augmenter le rendement
7 –  D’augmenter le plaisir

Chez Mécacote nous demandons toujours au cycliste de venir avec :

  • Son (ou ses) vélo(s).
  • Ses chaussures.
  • Son cuissard.
  • Ses anciennes cales.

Nous définissons avec lui sa « pratique cycliste » car il y a une position par pratique cycliste. En général on va utiliser la vitesse moyenne, l’intensité et la durée de l’effort pour définir la pratique (différence entre cyclotourisme et CLM par exemple).

 

L’étude posturale se passe de la manière suivante :

1 – Il y a une discussion pour que le cycliste justifie sa venue et la nécessité qu’il a de faire une étude posturale. Cette discussion permet de « cerner » le cycliste et ses défauts mais aussi son ancienneté dans la pratique et le niveau de pratique actuel et passé.

2 – Ensuite nous faisons les mesures dites « morphologiques » :mesure jambe vélo

  • Taille
  • Poids
  • Longueur des bras
  • Longueur des avants bras
  • Longueur du buste
  • Longueur des cuisses, des jambes et de l’entrejambe avec un système unique de vérin pneumatique (exclusivité Mécacote, pour une vraie mesure de l’entrejambe permettant de différencier hommes et femmes et de tenir compte des « bobos »)
  • Longueur des pieds et des métatarses
  • Largeur des épaules
  • Souplesse lombaire

3 – Ces éléments vont nous permettre de calculer la position après avoir intégré dans le calcul des particularités :

  • Type et modèle de selle
  • Type et modèle de chaussures (différence de cambrure de semelle)
  • Type et modèle de pédales (différence de bio-position )
  • Type de cintre

En effet il est absolument nécessaire de tenir compte du creux de selle, de la cambrure des semelles de chaussures, de la hauteur d’axe des pédales ainsi que de la profondeur et de la hauteur du cintre. Le creux de selle est l’endroit naturel qui est creusé ou qui va se creuser lorsque le cycliste va s’asseoir sur la selle. Certaines selles ont des creux mouvants qui varient suivant le poids du cycliste ou simplement lorsqu’elles sont en charge. Pour moi le cycliste doit être assis sur le « creux de selle » pour y être parfaitement calé. En cyclisme on parle de plus en plus de « puissance« , or lorsqu’il y a transmission de puissance tout glissement sera une perte de rendement donc une perte de puissance (tout comme quand la courroie d’une mobylette patine).
Ensuite, si l’on regarde les selles du marché entre les plus courtes et les plus longues il y a 3.5 cm d’écart, quant aux creux de selles il y a 2.5 cm d’écart. Cela donne au plus un écart de 6 cm, ce qui est largement suffisant pour passer d’une position confortable et efficace à une position impossible à tenir sur le vélo.

4 – Le calcul des positions des trois points d’appui étant réalisé le plan est imprimé.

5 – Le vélo est mis sur un support pour vérifier les réglages et les comparer aux réglages  « idéaux » .
C’est la phase d’analyse des écarts…
Les écarts mesurés peuvent justifier ou pas les pathologies décrites par le client. Le vélo est réglé dans la mesure du possible.

6 – A la fin de l’étude et dans la mesure ou nous avons pu avancer vers le réglage final il y a un contrôle visuel qui est effectué et parfois un contrôle sur home traîner ou sur la route suivant le cycliste et ses besoins.

Si au moment de sa prise de rendez vous le cycliste a évoqué des problèmes importants au niveau des pieds nous faisons également une analyse des appuis dans la chaussure.

L’outil principal utilisé pendant l’étude posturale pour régler les vélos est un grand niveau qui permet de vérifier si la selle est horizontale et dans l’axe du vélo, de vérifier la différence de hauteur entre la selle et le cintre, de mesurer le recul de bec de selle avec un mètre à ruban ou encore l’alignement de la selle par rapport au vélo.
Je me suis refusé à utiliser un matériel spécifique parce que je considère que chaque cycliste doit pouvoir démonter et re-régler lui même son vélo c’est pour cette raison que je montre ce que je fais afin que tous les cyclistes puissent reproduire mes gestes.

Cela n’empêche pas de nombreux cyclistes (pro y compris) à venir tous les ans faire vérifier leurs réglages de position sur le vélo.

reglage cale cyclisme

 

Position sur les trois points d’appui et philosophie

Ma philosophie est la suivante :

Puissance = FORCE x VITESSE

Le cycliste dispose de peu de force mais a besoin de beaucoup de puissance donc ma position favorisera naturellement la fréquence de pédalage.
Le cycliste dispose d’une capacité de 90 à 120 tr/mn en moyenne avec des pointes sur quelques secondes à 150-170 tr/mn.
Ce qui m’intéresse avant tout c’est le terrain et la fréquence moyenne de pédalage pendant une sortie de plusieurs heures (au départ tout va toujours bien mais la fatigue aidant la technique de pédalage se désagrège).
Il est aussi indispensable de régler correctement la hauteur de selle car une selle trop basse va avoir des incidences sur les sensations du cycliste et provoquer des pathologies.

Les 3 point d’appui que sont les pédales, la selle et le cintre, seront réglés en fonction de l’activité cycliste et des possibilités physiques et morphologiques de chaque cycliste.

Les pédales

Tout commence par l’achat des chaussures : il faut acheter les chaussures avec deux paires de socquettes, avec une paire le pied doit remplir la chaussure en totalité sans être serré et le fait de mettre une seconde paire va serrer le pied dans la chaussure. Il ne faut pas acheter des chaussures avec une pointure de plus parce que cela va contraindre à serrer les sangles et va provoquer des pathologies avec un freinage du retour veineux.
Ensuite il faut vérifier que les cales pourront être réglées suivant la longueurs des métatarses du cycliste et des points d’ancrage de la cale.
L’engagement des cales est un point particulièrement important. Des cales sous engagées permettront une grande vélocité avec une perte de force et des risques de tendinites du tendon d’achille, des cales sur engagée une grande force mais une perte de vélocité et des risques de « feu » aux pieds.

La selle

Elle sera réglée à l’horizontale pour les hommes (ou avec un léger penchant vers le bas), et avec un bec penchant vers la bas pour les femmes.
Il faut faire attention à ces réglages et choisir une selle qui ne provoquera pas de problème  « honteux » bien connu en cyclisme (insensibilité de la verge, difficulté à uriner après 4 heures de vélo, …).
La selle sera tenue au milieu des rails par la tige de selle pour une utilisation optimum. Un déport trop marqué vers l’avant ou l’arrière peut provoquer la rupture du châssis ou une flexion de celui-ci, à l’origine d’une bascule du bassin dans un sens ou dans l’autre.
La selle sera positionnée à une hauteur maximum pour faciliter le passage au point mort haut.

selle horizontale

Le cintre

Il sera positionné en respectant la longueur du buste, des bras et la souplesse lombaire (sans oublier l’activité cycliste et ses exigences).
Je « positionne » les cintres plutôt bas et près de la selle pour que lors de la prise en main le cycliste ait les bras « cassés » de manière à pousser sur le creux du cintre pour se caler et non pas tirer sur le cintre (ce qui ferait perdre l’appui sur la selle). Cette position « bras cassés » permet à ces derniers de servir d’amortisseur, indispensable au confort du cycliste et à la suppression des micro vibrations dues à la chaussée.
Les cyclistes sont parfois surpris de cette position mais très rapidement ils comprennent les avantages qu’elle procure : plus de possibilités d’inclinaison du buste, meilleur relâchement, meilleur confort, meilleures capacités à produire un effort, meilleur aérodynamisme.
Avec la position du cintre vient la position des cocottes qui seront plus haute que le niveau du cintre de 15 à 20 mm pour une meilleure prise en main et éviter les pathologies du poignet.

Enfin l’étude posturale est terminée lorsque le cycliste le décide.

Je ne dis jamais que l’étude posturale est terminée avant qu’il n’y ait la validation du terrain sur plusieurs sorties. Le suivi après l’étude posturale dure une année.

Mécacote est un concept commercialisé auprès des marchands de vélo et chez certains médecins du sport. Ainsi, depuis 1996 plus de 40 000 études posturales ont été réalisées en Europe et au Canada.
L’étude posturale permet ensuite (si on le souhaite ou si cela est nécessaire – cela l’est pour environ 20 % de la population cycliste) de déterminer les cotes d’un cadre sur mesure (quand je parle de sur-mesure je veux dire : géométrie – comportement – émaillage = du vrais sur-mesure !).

MECACOTE dispose d’un site internet où les cyclistes peuvent télécharger des informations sur les pathologies ou nous poser des questions, tout simplement : www.mecacote.com

 

A retenir

Le Concept d’étude posturale Mécacote ne fait pas appel à des statistiques mais uniquement à du calcul. La philosophie est claire : chercher à favoriser la fréquence de pédalage pour obtenir la puissance, cette fréquence de pédalage n’a que des avantages :

  • moins de contraintes musculaires
  • moins de contraintes articulaires
  • moins de contraintes tendineuses
  • meilleure circulation du sang

La position sur le vélo sera calculée en fonction de la morphologie et de la souplesse du cycliste.
Le réglage de la position intègre parfaitement les accessoires : selle, pédales, chaussures et cintre.
Le suivi après étude permet pendant une année de valider en situation réelle cette position sur le vélo.

 

Mécacote a démontré ses capacités techniques avec des résultats :

  • Titre de championne de France de CLM Ufolep avec Christine Pain (position + géométrie + entraînement mecacote + diététique Honey Sport)
  • Titre de champion d’europe handisport sur route avec JM Buchot
  • Double titre de champion de France handisport catégorie LC1 avec Damien Severy route et CLM
  • Double titre de champion de France handisport catégorie LC2 avec Jacky Galeteaud route et CLM
  • Double titre de champion de Franche route et CLM 2007 avec Dominique Bard
  • Titre de Champion du Monde de Tristan Mouric
  • Podium au championnat de France handisport de Loic Courpron (Bouygues Telecom)
  • Double victoire au grand trophée, catégorie handisport, avec Bernard Hourlier
  • Equipe COFIDIS avec Sassone, Gané, Fofonof, Belousof, Rinéro, Flammang, Clain, Kivilev, et plus récemment Yann Huguet
  • Equipe AUBER avec Loic Lamouller, Maxime Médérel
  • Equipe GAN avec Langella
  • Guillaume Lernoud : pro en équipe belge
  • Jacqueline Troy (multiples victoires en cyclosportives), Asmaker, Bazzo Pierre (ancien maillot vert du TDF)
  • VTT : Nicolas Thiervoz
  • Triathlon : L. Jeanselme et F. Belaubre
  • Equipe pro MENIKINI (Italie ) et Equipe de France Féminine avec Elodie Touffet
 

A lire également :

Enregistrer

A propos de Thibault

Entraineur professionnel spécialisé en cyclisme, je propose mes services aux cyclistes qui souhaitent progresser grâce à une planification et à un suivi personnalisés de leur entraînement. Plus d'informations sur mon site : www.entrainement-cyclisme.com.

13 commentaires

  1. Bonjour
    Je souhaite faire une étude posturale. 50 ans, tri athlète récent, je voudrais acquérir un vélo adapte à ma morphologie…
    Merci d’avance pour votre aide

  2. Bonjour ,
    Je ne comprends pas la signification de la Phrase:
    Je « positionne » les cintres plutôt bas et près de la selle (près de la selle ??)
    Sinon merci pour votre Blog on y trouve des sujets bien traités.
    Cordialement

  3. Bonjour,

    Je souhaite faire une étude posturale suite à des problèmes tendineux (biceps fémoral) récurants dû à une longue distance en 2006. J’habite dans le jura. Quel centre est le plus près de ma région? Je suis une femme et passionnée de vélo.
    Bien cordialement.

  4. bonjour je voudrais faire régler ma position sur mon vélo

  5. Bonjour, notre fille de 14 ans a besoin d’un réglage de pédales (elle a des semelles orthopédiques). Par contre, avez-vous une adresse d’un podologue dans la région rennaise qui peut le faire.
    Elle pratique le vélo en compétition et est à sa deuxième tendinite.
    Merci pour les infos.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*