Test de l’étude posturale dynamique Bikefitting

bikefitting

Filiale de Shimano, Bikefitting est spécialisée dans le positionnement du cycliste. J’ai pu tester leur solution chez Eric Terefenko, qui propose l’étude posturale dynamique ainsi que l’analyse du pédalage Bikefitting, entre autres…

Jeudi dernier j’ai donc eu l’occasion de tester le système bikefitting chez Velocycle (bikefit-performance.center) à Ambérieu-en-Bugey (01). En France, Eric Terefenko est le seul a proposer l’étude posturale dynamique (Dynamique Fitting) ainsi que l’analyse du pédalage (3D Pedaling Analyser) avec les cycles Barteau localisés dans les Landes (40).

C’est le même système qui est utilisé par Fred Grappe pour positionner les coureurs de la FDJ.

J’ai donc été accueilli par Eric, un véritable passionné de vélo en général et d’ergonomie en cyclisme plus particulièrement. Il a aménagé un local à côté de chez lui où tout est dédié au positionnement sur le vélo. Il dispose de tout un tas de matériel de pointe : système de mesure statique et stimulateur de position Bikefitting avec analyse du pédalage, logiciel Shimano Dynamics Lab, rapporteur de cotes au laser, appareil de réglage des cales ML Cleat de chez Morphologics, système MyOwn Perfect Saddle de chez Prologo pour choisir au mieux sa selle… bref, il y a de quoi y passer des heures si l’on souhaite trouver sa position optimale sur son vélo.

Comment se passe l’étude posturale Bikefitting ?

Etape 1 : Recueil d’informations sur le cycliste

Le lundi précédent notre RDV, Eric m’a fait parvenir une fiche de renseignements afin d’avoir un maximum d’informations sur mon profil : type de vélo (route, CLM, VTT…), marque, modèle et taille du vélo, marque et modèle des pédales, longueur des manivelles, marque, modèle et pointure des chaussures, type de pratique, douleurs et pathologies liées à la pratique du cyclisme… bref, toutes les informations permettant de personnaliser au mieux mon étude posturale.

Matériel à apporter : vélo, cuissard, maillot, chaussures, soquettes, bidon et serviette.

Etape 2 : Mesurage statique

Jeudi 10h, première rencontre avec Eric et discussions autour d’un café, et c’est parti ! Je m’habille puis Eric prends toute mes mesures grâce au Static Fitting Bikefitting. 10 mesures sont prises : longueur des pieds (droit + gauche), taille, hauteur d’entre-jambe, taille du buste, largeur des épaules, longueur des bras (D + G – avec 2 points de mesures pour chaque côté, au niveau de l’épaule et de la main).

Toutes ces valeurs sont ensuite rentrées dans le logiciel Bikefitting, ce qui permet d’obtenir l’ensemble des cotes à reporter sur le vélo.

Etape 3 : Report des cotes sur le vélo Bikefitting

mesure bikefitting laser

Report des cotes au laser

Avant de reporter les cotes sur mon vélo, Eric les reporte sur le vélo Bikefitting, sur lequel je vais ensuite pédaler pour analyser plus en détail ma position. Ce vélo est une sorte de banc réglable en tout point (Cf. image de présentation de cet article). L’avantage du logiciel est qu’il prend en compte toutes les données de mon matériel actuel (que Eric avait reporté avant ma venue) afin de proposer un réglage de la position ultra précis. La géométrie du cadre et les spécificités des chaussures et des pédales sont ainsi pris en compte.

J’ai ainsi pu comparer ces nouvelles cotes à ma position actuelle, que j’avais, au passage, réglée plus ou moins au feeling pour ma reprise du vélo en juillet dernier, en me basant sur une étude posturale Mecacote qui datait d’il y a plus de 12 ans !

Bilan : la taille du cadre est des manivelles est bonne, la hauteur du cintre également, par contre ce dernier est 1 cm trop large par rapport aux préconisations Bikefitting. La potence est trop courte de 2 cm, la selle est trop haute et trop reculée. Celà ne m’étonne pas, car je ne me sentais pas hyper à l’aise en descente ces derniers temps.

Etape 4 : Test des nouveaux réglages sur le vélo Shimano Bikefitting

En toute objectivité, dès les premiers tours de manivelles je me suis tout suite senti bien avec cette nouvelle position. Bien posé sur le vélo, que ce soit mains aux cocottes ou au creux du cintre, pas d’inconfort et surtout la sensation d’être bien posé sur la selle, sans perte d’énergie même lors d’efforts soutenus.

Du coup aucun ajustement à réaliser, Eric me propose alors de régler mes cales et d’analyser mon pédalage.

Etape 5 : Analyse du pédalage avec 3D Pedaling Analyser

C’est l’étape de l’étude posturale Bikefitting qui m’a clairement le plus impressionné, à la fois de part la qualité du matériel et du logiciel d’analyse utilisés, mais également de part les gains que cela permet d’apporter au niveau de l’efficacité du pédalage. Du coup j’y ai consacré un article complet. Lire ici

Etape 6 : Choix de la selle

choix selle prologo

Mesure de l’écart entre les ischions

choix selle myown prologoEric dispose du système MyOwn Perfect Saddle de chez Prologo pour choisir au mieux sa selle. Il s’agit d’un gros cube sur lequel est fixé une large poche remplie d’une sorte de gel. Le protocole consiste à s’asseoir dessus afin de réaliser l’emprunte de son assise. Eric mesure ensuite la distance entre mes ischions. Puis je m’assois une nouvelle fois en orientant le buste vers l’avant pour aller poser mes paumes de main au sol. Dans cette position Eric va mesurer ma souplesse lombaire grâce à une machine à inclinomètre numérique. A partir de ces deux valeurs ainsi qu’à mon type de pratique et à mon IMC, le logiciel Prologo va déterminer le type de selle le mieux adapté à mon profil.

Résultat : ma selle « idéale » doit mesurer 130 mm de large et avoir une forme plate. Ca tombe bien, c’est exactement le type de selle dont je dispose avec la Fizik Arione !

mesure souplesse choix selle

Mesure de la souplesse lombaire grâce à l’inclinomètre numérique

Etape 7 : Report des cotes sur le vélo

A partir de l’étude posturale Bikefitting et des ajustements de position relatifs aux différents points abordés précédemment, nous disposons des cotes exactes à reporter sur mon vélo. Pour celà, le système de report au laser est vraiment idéal. Les mesures sont reportés au millimètre.

Bilan de cette étude posturale

J’étais venu ici pour découvrir le concept Bikefitting, au final j’ai dans un premier temps fait une très belle rencontre en la personne d’Eric Terefenko, un véritable passionné de vélo et de tout ce qui touche à l’ergonomie en cyclisme. Nous avons passé près de 5 heures ensemble et je n’ai pas pu tester tout le matériel dont il dispose. Il faudra notamment que je repasse pour faire une étude de position en dynamique Retül, un système qui grâce à 8 capteurs LED positionnés au niveau des articulations, permet d’enregistrer les mouvements du corps lorsque l’on pédale, et ainsi proposer une amélioration du positionnement grâce à un logiciel spécifique.

En ce qui concerne l’étude Bikefitting, j’ai trouvé que le positionnement de base sur le vélo était bon. Les côtes proposées par le logiciel me conviennent bien a priori. Il faudra toutefois faire quelques sorties sur route pour confirmer cette impression. Et à l’occasion je changerai également ma potence… Mais ce qui m’a le plus impressionné c’est l’analyse du pédalage proposé par le logiciel 3D Pedaling Analyser. Ce système permet à la fois de mettre le doigt sur des déséquilibres dont on ne se serait jamais douté (pour ma part en tout cas), mais surtout de nous assister dans leur correction afin de se rapprocher de la perfection. Quand on sait qu’1 heure de vélo à une cadence de pédalage de 100 tr/mn représente 6000 appuis par pied sur chaque pédale, on a tout intérêt à optimiser ses appuis et son coup de pédale afin de gagner en efficacité. Cette analyse du pédalage est également intéressante à réaliser pour les cyclistes particulièrement sujets aux tendinites du genou, afin de corriger d’éventuels problèmes d’appui, bien souvent sources des douleurs. L’idéal serait de faire des analyses de pédalage lors de chaque changement de cales afin de repartir sur de bonnes bases.

Enfin, la belle surprise a été la découverte des semelles Solestar. J’ai hâte de les recevoir pour pouvoir les tester sur de plus longues sorties.

A qui s’adresse l’étude posturale Bikefitting ?

Que l’on soit cycliste débutant, coursier chevronné, cyclotouriste, cyclosportif, VTT’iste… être bien posé sur son vélo, c’est la base ! Celà apporte à la fois du confort, de l’efficacité et limite bien souvent l’apparition de blessures d’ordre mécanique telles que les tendinites.

Quand on voit le coût d’une étude posturale par rapport au budget global que l’on alloue à la pratique du cyclisme, cet investissement est clairement dérisoire. Eric propose l’étude posturale dynamique Bikefitting à 190 euros, mais s’adapte également aux plus jeunes avec une étude posturale statique à 55 euros, qui sans rentrer dans le détail permet déjà d’avoir un bon positionnement sur le vélo.

Plus d’information sur son site : bikefit-performance.center

A lire également :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A propos de Thibault

Entraineur professionnel spécialisé en cyclisme, je propose mes services aux cyclistes qui souhaitent progresser grâce à une planification et à un suivi personnalisés de leur entraînement. Plus d'informations sur mon site : www.entrainement-cyclisme.com.

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Tout d’abord un grand merci pour votre site et les multiples conseils prodigués.
    Concernant l’etude posturale, votre test de bikefit m’a convaincu de recourir à leurs prestations. Cependant, je ne parviens pas un lieu en région Parisienne (77 + Paris) proposant ces services.
    Pouvez-vous me donner l’adresse svp ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*